• dans la peau de l'exil

      soir de pluie bien tassée
      pour qu'une douleur s'éteigne il ne suffit pas de souffler dessus ça pourrait même l'attiser néanmoins ça rassure, c'est déjà quelque chose
      si nous avions vraiment voulu partir où ramasserions-nous nos jambes brisées maintenant?
      sous soi évidemment. sous soi piteusement. sous soi mais quel sous-soi?

     

     

      l'averse flottante. l'homme qui se sentait de trop se balance à présent. il monte le son au-dedans, n'entend plus le dehors, en-dedans tout se confond
      l'homme à présent se balance, se resserre, s'étonne un peu de la mèche qui lui pend au front. c'est tout ce qu'il arrive à penser: qu'il s'étonne encore un peu...

     

     

      je bougeais un peu comme ci, je bougeais un peu comme ça, pour faire de la place peut-être, à moins que j'eusse froid et ne voulusse ainsi me réchauffer
      j'allais par ci j'allais par là, à la recherche d'un abri ou pour fuir un ami on a tous une raison sans doute de n'avoir
      nulle part où aller, nulle raison de stagner alors on sort d'ici, on sort de là, la prochaine fois qu'on se rencontre on reste muet, à tout jamais

     

     

      un rien me brise. je ne crois pas que ce soit la faute à quiconque, seulement il me reste des os à l'intérieur, des os à broyer consciencieusement une pierre dans chaque main - l'une est le cœur l'autre le néant:
      il faut bien rentrer chez soi un jour, il faut bien prétendre que l'on rentre chez soi au cas où quelqu'un par hasard viendrait à nous demander mais où t-c'est qu'tu vas comme ça mon brave
      parce que oui, je suis brave - c'est ce que je me répète à tout bout d'champ à tout coin d'rue je suis brave, que je me dis, pour me donner du courage...

     

     

       j'embrasse ma source à l'opposé

     

     

      dans la peau de l'exil

    « nadir en ces temps-là folle se noyer »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :