• famine dans l'assiette

      dites qu'il n'a pas
      dites qu'il n'a pas, ceci, cela, dites qu'il n'a rien
      dites qu'il lui manque
      quelque chose mais qui
      n'est rien, dites qu'il n'est rien
      non, ne dites rien

     

     

      un clébard à mi-temps
      et sur le côté, le côté où ça penche
      du côté même qui penche, un autre se relève
      un autre et c'est le même, qui se relève qui penche
      un clébard sur la planche

     

     

      mimer le temps qui passe
      au ralenti, mimer quand même
      par rapport au temps qui passe, le temps ne passant pas
      et c'est le même, passant ne passant pas, passant quand l'un s"arrête
      cessant quand l'un s'en va
      mimer celui qui reste

     

     

      au fur et à mesure
      que j'avance pas
      saute pieds joints dans l', dans la
      mare
      mare aux hasards, précis, bien qu'inefficaces
      parfaitement inefficaces quant aux rideaux
      qu'on tire

     

     

      et on les tire toujours de travers
      de travers on vient, on va, de traverse
      en transit et sous l'averse, la route à travers soi
      j'ai pas le gant
      de tirer l'autre gant
      et de m'en souffleter
      la face

     

     

      un jour l'a rien compris
      l'a pas compris l'histoire
      de la forme et du fond
      alors le s'en retourne
      s'en retourne nulle part, chez soi
      chez soi nulle part
      un jour l'a pas compris
      alors le s'est dit bon, allons
      avant qu'ça tombe

     

     

    famine dans l'assiette

     

     

     

    « marche devant n'est pas contentsur cent kilomètres de tombe »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :