• not a love song

      tu me parles de ci, tu me parles de ça, tu me parles de quoi
      droite à tribord, bâbord à gauche, mais de quel bord on vire
      je t'amène doucement, doucement je t'aspire - doucement me rétracte

     

     

      je ne me comprends pas, tête d'épingle et le chas dans l'aiguille
      un homme se masturbe sur le corps d'une femme et puis inversement, tour à tour, en y mettant les gants ou en les retirant
      ça ne sert strictement à rien

     

     

      tu ne comprends donc pas qu'on n'a jamais fini de tomber, sombrer, se noyer
      et que les ciels se résorbent ou implosent en nos ballons pétés
      je me sens comme la pute de dieu, et c'est encore plus horrible quand
      je ne me sens plus du tout, glacé au fond du trou

     

     

      j'ai peur si je la lâche, de m'apercevoir qu'elle n'a jamais existé, cette corde...

     

     

      comme si l'on pouvait haïr sans aimer, douter sans croire, bref se ressembler sans se trahir soi-même
      notre démesure nous honore

     

    not a love song

    « le petit col rouléle garçon que j'aime »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :