• vide éphémère

      galet blanc
      sur fond gris, abîme
      non, pas abîme, le temps ferait le reste
      le temps restant
      le temps inavouable
      le temps moche

     

     

      la vue vague ondulée
      ou pas de vue du tout: contempler la non-vue, pisser dans le trou
      dans le creux
      de ses mains par exemple, ou sur son ventre à elle
      pourquoi pas sur son ventre, depuis

     

     

      œillet obscène
      la rive à la dérive, tu m'entends?
      ou tu t'étends, jonglant avec un ba-
      llon gonflable, ballon berceux, gracieusement rebondissant de la peau nue d'un pied à
      la peau nue de l'autre

     

     

      une oreillère
      dirigée vers un seul silence, un silence fuyant
      une envie de fumer que fumer
      ne résout pas - on lui dit fait risette elle te
      montre sa chatte
      ou te tire sa langue on comprend pas

     

     

      rêver d'un matin sec
      d'une
      capacité de nuire non exaucée, je range la carte, je n'aurai plus besoin
      de carte, le regard partagé entre le là et
      l'un peu plus loin déjà

     

     

    vide éphémère
      

    « queue bassefeed-back »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :